Une demande en mariage comme tant d'autre. #Appéritif





 
Le centre ville était décoré dans les couleurs de Noël, la fête féerique pour la plupart des enfants arrivait à grand pas et beaucoup se retrouvaient pris de court, il manquait le gâteau et quand ce n'était pas celui-ci, c'était les guirlandes pour l'arbre de Noël. Certaines personnes, à l'inverse, prenaient leur précaution et s'assurait d'être prêt à temps. Malgré le stresse chacun aimaient cette fête et ne voudraient jamais la rater. 



Dans un appartement, proche du fleuve gelé vivait un jeune couple. L'intérieur avait été joliment décoré par la jeune femme de vingt trois ans alors que son homme s'était occupé du repas. Voilà bientôt trois ans qu'ils partageaient leur Noël ensemble et ils avaient choisi de le fêter en amoureux au chaud dans leur petit nid d'amour. La jeune brune avait de très bons goûts car l'appartement était magnifique, un petit sapin pour eux deux dans une belle pièce à vivre aux couleurs rouge et verte. De petites figurines de Noël, des petits reines adorables étaient disposés partout dans la pièce mais surtout sur la table à manger. Il n'y avait pas que la pièce qui avait été décorée pour l'occasion, la brune avait choisi de porter une robe que son amoureux lui avait acheté il y a quelques temps. Cette belle robe rouge ainsi que les lèvres peintes de la même couleur avaient fait rougir  le cuisinier. 

Ce dernier, habillé d'une chemise blanche et d'un simple pantalon ne parvenait pas à calmer ses tremblements,  cette soirée était un jour important. Dans sa poche était soigneusement caché un écrin rouge qui contenait une bague, celle qui lui avait valu plusieurs mois d'économie et qui, si tout ce passait bien, ferait de sa chérie sa future femme.  Il faudrait qu'elle accepte d'abord...pensa le jeune homme totalement stressé. 
Il n'avait aucun doute sur l'amour qu'elle lui portait car elle était suffisamment démonstrative au quotidien et pour ne rien cacher il le lui rendait au centuple. Mais est-ce qu'elle l'aimait suffisamment au point de finir sa vie avec lui, de porter son nom et peut-être leurs enfants ? Arriverait-elle à supporter sa présence chaque matin, chaque journée et chaque nuit pour le restant de sa vie ? 

Il y avait réfléchi durant toute la journée. Elle n'avait aucune raison de refuser et de faire de lui l'homme le plus heureux du monde. C'est elle qui lui avait soufflé l'idée il y a quelques mois lors d'une journée en amoureux sur une barque au milieux de l'eau claire. Il se rappela de cette journée comme si c'était hier, leur complicité avait encore augmentée entre les chamailleries et les baisers échangés seuls sur l'eau. Alors qu'elle était couchée entre ses bras et touchait du bout des doigts le liquide transparent, elle lui avait dit qu'elle aimerait toujours pouvoir vivre des moments avec lui, pour le restant de sa vie, avait-elle même dit. Et depuis cette sortie, il y avait pensé sans trop y faire attention et l'idée de se réveiller chaque jour à ses côtés avait commencé à le faire rêver.  
C'était ainsi qu'il s'était retrouvé en état de stress durant ce jour de fête, il avait peaufiné son discours et attendait la fin de la soirée pour lui faire sa demande. Mais pour l'instant il devait finir le dîner et son poulet menaçait de devenir immangeable s'il restait une minute de plus au four. 




*

La soirée avait été fabuleuse, le repas avait été un succès et, selon sa petite amie, il devrait devenir cuisiner et laisser tomber ses études de biologie. Il lui avait répondu que lorsqu'il serait devenu cuisinier, elle serait obligée de manger seule presque tout les soirs, il n'avait même pas eu le temps de finir qu'elle lui avait dit que non, il ferait mieux de continuer ses études et qu'elle ne voulait que ses plats à lui. Un nouvel indice à sa réponse, avait pensé le blond. 

Après avoir débarrassé il l'avait rejoint sur le divan alors qu'elle zieutait rapidement sur ses messages, c'était le moment. Il inspira avant de se diriger vers elle qui ne l'avait pas senti arriver. Sa main droite était dans la poche contenant l'écrin mais avant de le sortir, il commença par s'asseoir à ses côtés ce qui la fit sursauter, elle semblait surprise mais fit par sourire. On y est, se disait le jeune homme.

Elle pianotait sur son téléphone depuis dix secondes et quand elle  l'entendit l'appeler, elle stoppa ses gestes. Son petit ami semblait nerveux ce qui était bizarre car il avait pourtant fait un carton plein ce soir, tout avait été si parfait qu'elle croyait avoir rêvé. Elle senti sa main être enveloppée par la sienne qui tremblait, encore une fois elle le regarda presque inquiète, qu'allait-il lui dire ?
- T-tu sais, il fit une pause avant de sourie et dire, le jour où je t'ai vu pour la première fois j'ai cru que tu venais de partout sauf d'ici, avec tes rollers dépareillés et ton casque fluo orange. Tu te rappelles ? 

Il souriait toujours mais avait commencé à caresser tendrement sa main, elle sourit également aux souvenirs de leur première rencontre. Elle prit alors la parole :
- Le jour où je suis rentré dans un garçon aussi sexy que mignon ? Elle rit avant de finir, j'ai eu beaucoup de chance que tu me rattrapes d'ailleurs. 
- Un garçon sexy et mignon ? Tu peux parler, une brune canon m'est rentrée dedans pour ensuite nous faire trébucher. Je me rappelle encore le nombre de fois où tu t'es excusée, je n'avais pourtant rien eu de grave. 
- Devrais-je te rappeler que ta cheville s'était foulée ? Elle rit et laissa tomber sa tête sur son épaule droite, j'ai jamais autant eu peur de ma vie, me dire que je venais de blesser un inconnu carrément canon.

Ils finirent par se regarder et rirent, par la suite elle lui avait demandé de nombreuses fois si tout allait bien. Il avait simplement demandé, en guise d'excuse, si elle accepterait d'aller boire un café ensemble. Au bout de plusieurs de semaines à se tourner autour, elle craqua et lui avoua qu'elle l'aimait plus que beaucoup et qu'elle voudrait qu'il pense au fait de sortir ensemble. Il avait de suite accepté et ils commencèrent à sortir ensemble, elle lui présenta sa famille au bout d'une année et lui ses amis au bout de quelques semaines, ils devinrent indécollables.
- Et le jour où tu m'a dit vouloir un chien, tu t'en rappelles ? demanda-t-elle en rigolant, juste parce que j'avais dit en vouloir un. 
- Ne m'en parle pas...chuchota le blond en se remémorant un affreux souvenir, je voulais te faire plaisir.
- Ça m'a fait plaisir mais avant de me laisser le prendre, tu aurais pu me dire que t'avais peur des chiens, mais c'était très mignon de te voir affronter ta peur contre un chiot tout droit sorti du paradis.
- L'important est que ce petit chien vit chez tes parents et suffisamment loin de moi, termina-t-il en faisant la moue sous les yeux rieurs de sa petite amie. 

Sa demande prenait une autre forme mais il sut comment il devait faire pour parvenir à son scénario final. Le blond finit par dire : 
- Tu sais à quoi la journée sur la barque m'a fait penser ? Elle hocha négativement la tête, au fait de vouloir rester avec toi, pour toujours. À l'envie de vouloir t'observer dormir tous les soirs juste après t'avoir eu dans mes bras, de pouvoir te réveiller chaque matin et voir ton visage fatigué mais craquant. J'aimerais avoir la chance de le voir tous les jours, de savoir que tu m'attends à la maison, de vivre chacun de nos anniversaires ensemble, de...voir des répliques de toi et moi courir dans la futur maison qu'on achètera mais avant que tout ça n'arrive, il faut que tu réponds à ma question.

Il se leva, sortit l'écrin et posa un genou à terre. Il vit ses yeux s'agrandir et au même moment où il ouvrit la boîte, il demanda : 
- Voudrais-tu m'épouser et réaliser tout mes rêves ? 

Les lèvres tremblantes de sa petite amie lui fit comprendre que tout ça l'avait émue, elle rencontra son regard tendre et laissa une larme glisser le long de sa joue. Elle ouvrit la bouche pour prononcer : 
- Tu es sûr ? Vouloir me voir chaque jour et_
- Oui, fit-il avec un tendre sourire,  je le veux mais toi, le veux-tu ?

De petites perles d'eau coulaient le long de ses joues, il avait bien caché son jeu...pensa-t-elle en essuyant ses larmes. D'une voix tremblante elle lui souffla : 
- Oui, je veux...

Une explosion de joie poussa le blond à prendre la bague et à la lui passer autour de l'annulaire gauche. Il avait commencé à rire, elle aussi. Elle avait dit oui, oui ! 
- Je t'aime ! Il se rapproche en quelques secondes d'elle pour l'embrasser. Ils se retrouvèrent collés sur le canapé en s'embrassant et en riant de bonheur.


Cette demande, durant le soir de Noël, était une demande en mariage comme tant d'autre.

____________________
Ce premier texte de la série " Comme tant d'autre" est un apéritif en attendant la sortie du prochain sous-chapitre de Scotch.
Ecrit en 2015.

Némo.

Tags : Lecture courte - Os

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.161.77.30) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Potaus

    03/04/2018

    Hinata1999 wrote: "Oh mon dieu c'est trop beau ! c: en fait, techniquement oui c'est une demande de mariage comme une autre mais l'histoire de ce couple c'est typiquement toi c: une rencontre fracassante, littéralement, une histoire qui se construit petit à petit à base de gestes et d'efforts de chaque côté et de preuves d'amour c'est signé Flo' et c'est ce qui rend unique cette demande en mariage c:

    J'adore ! ♥
    "

    Tu devines toujours tout, c'est fou x) " Une rencontre fracassante" j'aime la formulation hehe, je vais l'utiliser pour décrire cet OS, si ça te va évidemment.
    Tu viens de lire un OS typique de chez moi, et je suis fière que tu aies compris aussi bien cette petite histoire qui paraît simple mais est en réalité un peu plus profonde qu'un simple " voudrais-tu m'épouser ?" Bravo <3

  • Hinata1999

    25/03/2018

    Oh mon dieu c'est trop beau ! c: en fait, techniquement oui c'est une demande de mariage comme une autre mais l'histoire de ce couple c'est typiquement toi c: une rencontre fracassante, littéralement, une histoire qui se construit petit à petit à base de gestes et d'efforts de chaque côté et de preuves d'amour c'est signé Flo' et c'est ce qui rend unique cette demande en mariage c:

    J'adore ! ♥

Report abuse